Un tarot qui raconte un passé féministe, et lit un futur plein d’espoir

Consulter la série Tarot féministe

Une année à bout de bras

2020 s’est déroulée hors du temps. Comme une année sans passé, sans futur. Hors des gens, comme un flottement. Ironiquement, c’est l’année que j’ai choisie pour lancer ce projet, dessiner, créer. Sur papier (voir Spiritual Babes), comme sur Illustrator (voir dessins digitaux).

Dans l’euphorie de la création, j’ai voulu pendant le deuxième confinement créer une troisième série. Quoi de mieux que réinterpréter le tarot divinatoire pour illustrer cette volonté de créer un avenir qui m’appartient ?

Vous savez, ce sentiment que vous ne contrôlez rien ? La sensation que tout vous échappe, le temps passe et rien ne se passe. Les jours s’enchaînent et s’étalent en couches nébuleuses sur vos épaules affaissées. Vous disparaissez petit à petit derrière les voiles des semaines.

Boulot, commentaire sexiste, insomnie, boulot, frotteurs dans le métro, boulot, candy crush, netflix, boulot, cauchemars, boulot, dîner en comptant les calories, insomnie. Puis vous vous réveillez un dimanche, et vous vous dites : mais pourquoi on vit comme ça ?

Redessiner pour rêver d’un autre futur

J’ai eu le bonheur cette année de ne pas être confrontée à tout ça, pour la première fois. Le bonheur ? Le privilège plutôt. Je me sens tellement chanceuse d’avoir pu faire uniquement ce que je voulais. 12h par jour parfois, pendant mes vacances entre 2 verres de rosé, à 8h du matin, à 23h le soir. Quand je voulais.

J’ai bien conscience que c’est loin d’être le cas pour tout le monde.

Je pense à toutes les femmes qui triment pour un salaire pourri. Les jeunes filles complexées qui se forcent à aller au lycée. Toutes ces personnes qui n’ont pas le choix. Pour qui l’avenir ne veut plus rien dire. Qui vivent dans un corps qu’on leur dit de percevoir comme ingrat. Qui vivent dans un monde où on leur dit que leur voix ne compte pas. Parce que « c’est comme ça », depuis des millénaires.

Guerrier.ères du silence que votre avenir soit radieux

Alors cette série, c’est un peu ma façon de leur faire honneur. Les vrai.e.s guerrier.ères, est-ce que ce ne sont pas elles.eux ? Qui n’ont pas la l’opportunité de se lancer ou de se découvrir une passion. Pour qui le féminisme n’est peut-être même pas une préoccupation. Parce que chaque jour c’est :

  • oppression
  • organisation
  • courir le marathon des milles tâches du quotidien
  • courses à répétition
  • nourrir comme on peut
  • survivre jusqu’à demain si on peut

Donc je me dis que le moins qu’on puisse faire, c’est embrasser nos privilèges quand on en. Utiliser notre voix même si elle n’a qu’un tout petit peu de poids. Et faire de son avenir ce qu’on veut qu’il soit (ok, ok, ça y est, c’est promis j’en ai fini avec les rimes).

Inventer des légendes passées pour l’espoir d’un meilleur futur

C’est pour ça que chaque carte du tarot divinatoire que j’ai réinterprété est accompagnée d’une légende. D’un petit bout de mythologie qui crée un passé alternatif. Histoire de rêver un peu. J’avais à travers ces dessins de m’autoriser à m’imaginer que si j’avais envie, je pouvais voir les choses sous un autre angle.

Pas besoin de réécrire l’histoire, mais on peut peut-être créer par dessus un monde d’égalité en attendant qu’enfin, on puisse un temps soit peu le toucher du doigt.

Et vous, votre avenir ? Comment vous rêvez qu’il soit ?

Note : 5 sur 5.

Art Artiste à découvrir chronique collages dessin dessins essai Féminisme illustratrice Inspiration Instant lecture intersectionnalité lgbtq Littérature parentalité poème Poésie prettyboys prettyboysandstronggirls process processus artistique questionnement quotidien roman récit intérieur selflove stronggirls égalité épilation

Laisser un commentaire